Contact domiciliaire avec une personne symptomatique: la CNESST s’arrime avec la Santé publique!

Publication

Attendu depuis plusieurs jours, la CNESST a mis à jour sa trousse de prévention afin de corriger un élément qui entrait en contradiction avec les recommandations de l’INSPQ concernant l’exclusion des personnes résidants ou ayant pu être en contact avec une personne symptomatique. Le nouveau libellé indique maintenant :

 

  • La fréquentation des établissements scolaires est interdite à toute personne présentant des symptômes associés à la maladie (selon le site du gouvernement) ainsi qu’à toute personne ayant reçu récemment un diagnostic de COVID-19 ou qui est en attente de résultat, ou qui a reçu une consigne d’isolement à domicile ;

 

  • Toute personne dont un contact domiciliaire présente des symptômes de la COVID-19 ou est sous investigation et en attente des résultats d’un test ou qui a reçu récemment un diagnostic de COVID-19 doit se référer aux recommandations de l’INSPQ.

 

Pour consulter l’ensemble de la trousse de la CNESST :

 

Pour consulter les recommandations de l’INSPQ : 

 

 

Commentaire:      À noter qu’une partie du premier libellé semble être en contradiction avec les recommandations de la Santé publique auquel réfère le deuxième libellé en ce qui concerne la personne en attente du résultat d’un test.

  • À notre avis, si la personne est symptomatique, elle doit demeurer en isolement. 
  • Si la personne a reçu la consigne de la santé publique de demeurer en isolement, elle doit demeurer en isolement.
  • Si la personne a été en contact modéré ou élevé avec un cas confirmé, elle doit demeurer en isolement.
  • Cependant, si la personne a passé un test parce qu’elle avait des doutes, qu’elle n’a pas la confirmation d’avoir été en contact avec un cas confirmé et qu’elle n’est pas symptomatique, elle peut poursuivre ses activités en pratiquant l’auto-vigilance.

À quoi réfère l’auto-vigilance? Selon nous, cette expression signifie que la personne doit porter une attention particulière à l’apparition de symptôme. Ainsi, une personne qui commencerait à faire de la fièvre, aurait des courbatures, des céphalées ou une toux soudaine inhabituelle, ne devrait pas laisser aller ses symptômes jusqu’à ce qu’elle sente le besoin de s’isoler. Elle doit prendre les mesures appropriées.

Nous joindre

Fédération des commissions scolaires du Québec
1001, avenue Bégon
Québec (Québec)
G1X 3M4

Téléphone : 418 651-3220
Sans frais : 1 800 463-3311
Télécopieur : 418 651-2574

Afficher sur Google Map

FAQ

Voici des réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Consultez nos questions

Des questions?

Nous pouvons vous aider.

Bulle Appelez-nous418 651-3220 ou 1 800 463-3311