Nouvelles orientations concernant le transport scolaire

Publication

Dans une lettre adressée aux directions générales des centres de services scolaires du Québec le 30 juin dernier, le sous-ministre à l’Éducation, M. Éric Blackburn, a annoncé que la direction de la Santé publique du Québec a émis de nouvelles orientations concernant le transport scolaire.

Les nouvelles conditions sont les suivantes :

• Il n’est plus nécessaire d’observer une distanciation physique d’un mètre entre les élèves dans le transport scolaire.

• Désormais, 2 élèves, maximum, pourront être assis par banquette, ce qui porte à 48 le nombre d’élèves pouvant être transportés dans le même autobus scolaire :

o Privilégier les fratries.

o Ces élèves devront toutefois demeurer ensemble sur la même banquette, et ce, chaque jour. Cette organisation prévisible dans les autobus scolaires permettra d’appliquer, avec la même rigueur et cohérence, les moyens d’identification des personnes ayant été en contact avec une personne infectée, quels que soient les lieux fréquentés (classe, service de garde, autobus scolaire), le cas échéant.

o Éducation préscolaire et enseignement primaire : le port du couvre-visage à l’intérieur du véhicule est fortement recommandé.

o Enseignement secondaire : le port du couvre-visage à l’intérieur du véhicule est obligatoire.

o Du gel antiseptique pour les mains pourra être mis à la disposition des élèves à l’entrée du véhicule.

o Le nettoyage complet du véhicule sera nécessaire entre le transport de chaque groupe d’élèves.

• Des mesures incitatives de bonne hygiène respiratoire et de désinfection des mains devront également être rappelées aux élèves et à leurs parents au début de l’année.

Le sous-ministre rappelle que les conducteurs d’autobus auront accès à l’équipement de protection individuel nécessaire (ex. : masque, visière, etc.) et que l’installation de barrières physiques du type plexiglas est également une option pouvant assurer leur sécurité.

Malgré cette avancée majeure, l’organisation du transport scolaire ne peut se faire comme en temps normal. Dans le but de réduire le plus possible les risques de contagion, la Direction générale de la santé publique recommande de promouvoir, notamment, certains moyens alternatifs au transport scolaire, et de miser sur la conscientisation de chacun pour permettre à tous les élèves de se rendre en classe :

  • Faire appel à la solidarité des parents des enfants ayant droit au transport scolaire en demandant à tous ceux qui le peuvent d’assurer leur transport, dans le but de réduire le nombre d’élèves devant être transportés.
  • Privilégier le recours à des solutions alternatives actives au transport scolaire en encourageant notamment la participation à des initiatives, dont le Trottibus et les corridors scolaires. Ces derniers favorisent la marche active et sécuritaire tout en faisant la promotion de saines habitudes de vie chez les élèves.

Enfin, le sous-ministre souligne, dans sa lettre, que ces allègements aux directives préalablement émises par les autorités de Santé publique sont possibles en raison de l’amélioration considérable de la situation épidémiologique au Québec.

 

 

Nous joindre

Fédération des commissions scolaires du Québec
1001, avenue Bégon
Québec (Québec)
G1X 3M4

Téléphone : 418 651-3220
Sans frais : 1 800 463-3311
Télécopieur : 418 651-2574

Afficher sur Google Map

FAQ

Voici des réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Consultez nos questions

Des questions?

Nous pouvons vous aider.

Bulle Appelez-nous418 651-3220 ou 1 800 463-3311